Skip to content Skip to footer

Les mains d’Orlac ou quand la chair prend âme

De la greffe comme acte de création et d'entre-dévoration DR René Mayer Cohen En 1920 parait un roman d'anticipation brûlant comme un film noir, Les mains d'Orlac de Maurice Renard Un chirurgien d'avant-garde, greffe les mains d'un tueur décapité pour sauver celles d' un jeune…
X