Skip to content Skip to footer

Nous voudrions à travers cette soirée faire une sorte de généalogie poétique du destin tragique de Guillaume Apollinaire. Pour cela nous allons convoquer la musique, le chant, la poésie et le théâtre sous une forme Oratorio. Nous dirons la poésie d’Apollinaire, nous la chanterons aussi sur des partitions de Francis Poulenc, Arthur Honegger et Léo Ferré, sans oublier les arrangements de François Grandsir. Nous dirons des textes de témoignages de ses amis proches. Sur une proposition et un texte de Christian Boulinier,
avec François Grandsir direction musicale, piano et clarinette.
Judith Brumel-Jouan soprano,
Marie-Hélène Boulinier mezzosoprano,
Benoît Gamand baryton
et Christian Boulinier basse chantante.
Mise en images, Agathe Debary.

X